X Fermer

Centre de simulation
et d'expertise maritime

  Accueil > Projets d'ingénierie > Simulation en temps réel  
     
  Simulation en temps réel  
     
 

Aménagement portuaire – De la validation du concept à la formation aux procédures

Grâce à sa capacité de simuler de façon complètement interactive des remorqueurs et des grands navires, le CSEM est en mesure de fournir tous les aspects nécessaires au développement des procédures portuaires. Les simulations qui ne font appel qu’à ce qu’on désigne communément des remorqueurs « vectoriels » ou « cibles » (c. à d. une force appliquée par l’instructeur qui reproduit la force de la remorque) sont quelque peu restrictives en ce sens qu’elles produisent des résultats qui dépendent de cette force simulée et qui peuvent donc ne pas prendre en compte des facteurs qui, dans la vraie vie, compliquent le contrôle ou la manoeuvre des remorqueurs, comme les contraintes d’espace physique ou la conception du grand navire, les élancements et les points d’attache limités pour pousser/tirer.

L’installation du CSEM peut appuyer les projets de développement portuaire depuis l’élaboration initiale du concept jusqu’à l’optimisation ultime du processus de manoeuvre et la préparation aux situations d’urgence. Les étapes de la conception d’une simulation portuaire pleinement intégrée typique peuvent inclure :


L’évaluation et la définition du concept

Cette étape et les scénarios de simulation associés peuvent souvent être réalisés par le personnel du CSEM et ne nécessiter qu’une certaine consultation des autorités portuaires/pilotes locaux; elle comprend des fonctions comme :

  • Déterminer la faisabilité nautique fondamentale de la manœuvre d’un type de navire particulier dans un chenal ou un port donné;
  • Établir le plan d’une nouvelle aire de bassin qui minimise les effets nuisibles des vents dominants, des courants et des marées;
  • Déterminer le nombre de remorqueurs et la puissance de traction de base que ceux ci doivent déployer pour faire accoster le navire dans des conditions météorologiques normales;
  • Déterminer la nécessité du recours à des remorqueurs d’escorte dans le transit avant les manoeuvres d’accostage finales; déterminer si un modèle de remorqueur particulier est nécessaire ou pourrait offrir des avantages; et
  • Préparer un rapport exposant les conclusions initiales et les mesures recommandées.

La validation du concept et la définition des procédures

Cette étape et les scénarios de simulation associés nécessitent habituellement la participation des autorités portuaires/patrons de remorqueurs/pilotes locaux. Basée sur les conclusions de l’étape de l’évaluation et de la définition du concept, cette étape comprend des fonctions comme :

  • Déterminer les écarts entre ce que nécessiterait la gestion du bassin ou du type de navire particulier et les procédures ou pratiques courantes du port;
  • Évaluer si le parc de remorqueurs actuel est suffisant pour l’opération, ou si de nouveaux modèles de remorqueurs/de nouvelles capacités de remorquage sont nécessaires;
  • Déterminer le meilleur mode d’emploi des remorqueurs aux divers stades de l’opération (circulation libre ou attente, manière classique, remorquage en équipe, prédéploiement,  etc.); et élaborer des procédures d’exploitation standard/de base pour la nouvelle installation/le nouveau navire; évaluer le risque de sinistres ou d’accidents catastrophiques et arrêter un plan adéquat d’intervention/de préparation aux situations d’urgence;
  • Rédiger un rapport exhaustif des conclusions et des mesures recommandées ainsi que des besoins de formation.

La formation aux procédures de manœuvre pour la nouvelle installation

Une fois terminée l’étape de la validation du concept et de la définition des procédures, les capacités entièrement interactives de simulation pour remorqueurs et pilotes du CSEM peuvent servir à :
  • Montrer aux patrons de remorqueurs et aux pilotes les avantages des procédures mises au point;
  • Permettre aux patrons de remorqueur et aux pilotes d’expérimenter les nouvelles procédures proposées, y compris les protocoles de communication;
  • Donner une formation aux interventions d’urgence afin de se préparer à faire face à des problèmes courants/des complications ainsi qu’aux scénarios les plus défavorables;
  • Peaufiner les procédures pour optimaliser l’efficacité et la sécurité des déplacements des navires.


Retour à la page Projets ingénierie »


 
     
     
  ^ Haut de page